Le 90 de Bange modèle 1877

Son concepteur Charles Ragon De Bange était un polytechnicien et colonel de l’artillerie, directeur de l’atelier de précision du dépôt central de Paris.

Cette pièce d’artillerie de petit calibre est un canon de campagne destiné au tir tendu, sa culasse coulissante à vis a été inventée par son concepteur De Bange, elle permet un chargement plus rapide, mais le recul non maitrisé de la pièce empêche une cadence élevée,  l’utilisation du frein à corde du capitaine Lemoine permet de limiter le problème.

Il peut être monté sur affût de campagne modèle 1878 ou sur affut de siège et place modèle 1880.

Lors de l’entrée en guerre en 1914, il est principalement utilisé par l’artillerie à pied et comme pièce de forteresse, mais il continue d’être en usage au sein de certains régiments d’artillerie de campagne.

En service dans les régiments d’artillerie de campagne, il a été remplacé dès 1905 par le canon de 75 modèle 1897, il reprendra du service en fin de l’année 1914 où 100 batteries de 90 de Bange seront mises sur pied pour pallier le manque de munitions de 75 et les pertes subies pendant la bataille de la Marne.

Caractéristique de la pièce :

Calibre : 90 mm Longueur du tube :  2 m 28
Poids de l’ensemble : 1 210 kg (affut campagne) Poids de l’obus : 8.78 kg
Portée : 6 890 à  7 600 m Nombre de coups : 2 coups à la minute

Cliquez sur les images pour les agrandir

Revenir aux canons et pièces d’artillerie