Canon 95 Lahitolle modèle 1888

Ce canon de 95 mm est développé par le colonel Lahitolle en 1875, c’est une pièce de position très moderne qui a pour but de remplacer le canon de 7 de Reffye. C’est le calibre le plus faible de l’artillerie lourde française qui est principalement destiné à effectuer des tirs tendus.

Sa spécificité réside dans son tube en acier de 2 m47 qui se charge à l’arrière par la culasse à vis.

Mis initialement en réserve, il reprit du service en 1914 et eut un usage très répandu dans les fortifications sur un affût de siège et de place appelé affût ‘’sauterelle’’ ou affût ‘’omnibus’’ (ainsi appelé car cet affût pouvait recevoir tous les modèles de canons dits de petit calibre), il fut présent également avec un affût de campagne plus léger.

En 1888, ce type de pièce sera modifié au niveau de la culasse, il prendra l’appellation de canon de 95 modèle 1888. Le poids de son tube passera de 700kg à 808 kg.

Caractéristique de la pièce :

Calibre : 95 mm Longueur du tube :  2 m 47
Poids de l’ensemble : 2 048 kg Poids de l’obus : 11 kg
Portée : 6 500 à  9 800 m Nombre de coups : 1 coup à la minute

Cliquez sur les images pour les agrandir

Revenir aux canons et pièces d’artillerie