Le Mortier Cellerier

Le mortier Cellerier est un mortier de confection artisanale, inventé par le Capitaine Cellerier, pour pallier le manque de pièce d’artillerie de faible portée pour combattre d’une tranchée à l’autre.

Le canon du mortier est fait à partir d’un corps d’obus de 7,7 cm Allemand incliné à 45° (présent en grand nombre sur le champ de bataille), celui-ci était fixé par un fort collier sur un bloc de bois résistant possédant à l’avant deux crocs d’encrage et une poignée de transport, l’ensemble pesant environ 12 kilos.

La portée des mortiers Cellerier était réglée en modifiant la charge propulsive, poudre en vrac mesurée avec une cuillère. Il fallait également tenir compte de la variation de la durée de trajectoire en ajustant la longueur de la mèche du projectile.

A titre d’exemple :

Portées           Charges de poudre Longueurs de mèche
70 mètres 20 grammes 65 millimètres
110 mètres                     30 grammes 70 millimètres
160 mètres                     40 grammes 80 millimètres
200 mètres                     50 grammes 90 millimètres
245 mètres                     60 grammes 100 millimètres
265 mètres                     65 grammes 105 millimètres
290 mètres 70 grammes   110 millimètres

Les mortiers Cellerier étaient rarement utilisés seul, mais le plus souvent utilisé en nombre formant une batterie.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Revenir aux canons et pièces d’artillerie