Longue vue de batterie modèle 1886

Cliquez sur les images pour les agrandir

LONGUE-VUE A MICROMÈTRE POUR BATTERIE DE CAMPAGNE, MODÈLE 1886.

La longue-vue est constituée  d’un corps formé d’un grand tube portant l’objectif et d’un coulant portant l’oculaire.

Le corps de longue-vue est composé de :

• D’un garde-soleil (cuivre) noirci extérieurement, auquel est réuni, au moyen d’une charnière, le couvercle d’objectif.

• D’un tube porte objectif formé d’une partie en cuivre et d’une partie en maillechort.

• D’une partie tronconique en bois de placage de noyer, recouverte de maroquin.

• D’une bague en cuivre sur laquelle est vissé un bout de tube tronconique en cuivre noirci, à l’extrémité duquel se visse le ressort dans lequel glisse le coulant.

L’objectif, porté par un barillet-moleté est composé de 2 lentilles ; 1 antérieure biconvexe (crown-glass), 1 postérieure concave-convexe (flint-glass).

Le coulant porte-oculaire est un tube cylindrique en maillechort. L’oculaire est formé de 4 verres. Les verres 1 et 2, montés sur un bout de tube, constituent le véhicule qui pénètre à frottement dans une bague vissée à l’extrémité du coulant.

Le coulant porte un arrêt qui bute contre un anneau double porté par le ressort.

Un tambour d’oculaire pénètre à frottement dur à l’extrémité postérieure du coulant. Il porte à un bout 1 verre de champ (convexe) et à l’autre 1 jonc.

Une bague fixée au coulant et filetée extérieurement sert à réunir le bouchon d’œil au coulant.

Le bouchon d’œil comprend 2 petits tubes; le second, en maillechort, pénétrant à frottement doux dans le premier, porte le verre d’œil de l’oculaire.

Il est muni d’une tête moletée en cuivre noirci, percée d’un œilleton qui peut être fermé au moyen de l’obturateur d’oculaire.

Longueur développée, 990 mm ; poids, 500 gr.

ÉTUI DE LONGUE-VUE, MODÈLE 1886.

L’étui de longue-vue est en cuir.

Poids de l’étui de longue-vue, modèle 1886, 0k850gr.

PIED DE LONGUE-VUE, MODÈLE 1886.

Le bois reçoit une couche d’huile de lin cuite; les parties métalliques, une couche de vernis blanc du commerce.

Poids de l’étui de longue-vue, modèle 1886, 0k800gr.

Poids du pied de longue-vue mod. 1886. 4k700gr.

ÉTUI DE PIED DE LONGUE-VUE, MODÈLE 1886

L’étui de pied de longue-vue est en cuir.

Poids de l’étui de pied de longue-vue, modèle 1886, 0k600gr.

Pour le matériel présenté :

La lunette de marque Moreau-Teigne, possède encore son gainage de cuir et son couvercle d’objectif à charnière. Cette lunette est monté sur l’un des rare pieds connus à ce jour, présentant un très bel état de conservation aussi bien pour les bois que les laitons ; un marquage numéro n°1est lisible sur la partie en laiton ; les réglages rapides et lents permettent la mobilité de la lunette horizontalement et verticalement.

Une boite a été trouvée pour le rangement de cette longue vue, or il n’est mentionné que cette lunette se transporte dans un étui en cuir ! Cette boite pouvait peut-être servir pour le transport en avant-train ou le stockage au niveau d’une place. Cette boite ne possède pas de poignée pour le transport.
Cette boite lui convient parfaitement, elle possède même un évidement au niveau du couvercle en bois pour la charnière du couvercle d’objectif fixé au garde-soleil (que les autres lunettes n’ont pas).
Sa fermeture se fait par 2 tiges métalliques qui traversent le couvercle et dans lesquels deux crochets en laiton viennent se loger. Cette fermeture est analogue à celle de la boite pour la lunette de siège à grossissement variable.

Sur cette boite on trouve les marquages 13 R. 6 B. ; qui peuvent se traduire par 13e régiment (d’artillerie) et 6ème batterie.

Télécharger le document Aide-mémoire à l’usage des officiers d’artillerie. Chapitre 4

Télécharger les planches d’époque de la lunette

Revenir au matériel d’optique exposé