Lunette de siège à grossissement variable

Cliquez sur les images pour les agrandir

La lunette de siège à grossissement variable est utilisée comme la lunette de batterie pour l’observation du tir, la mesure des écarts angulaires, la détermination des hauteurs-types et des angles de site; mais le mode de construction du pied qui comporte l’emploi de vis de rappel pour l’achèvement du pointage, permet d’effectuer celui-ci avec une grande précision. De plus un niveau mobile sur un arc gradué permet la mesure des angles de site de-9° à + 9°-

Le principal avantage de cette lunette consiste dans la possibilité de faire varier le grossissement de 15 à 25.

Le champ le plus étendu correspond au grossissement 15. Il est suffisant dans la pratique pour l’observation du tir.

Quand le réglage en direction a été obtenu, l’emploi du grossissement 25 permet d’obtenir des résultats d’observation beaucoup plus précis.

Le micromètre est gradué comme celui de la lunette de batterie Mle 1897-1906.

Le pied de la lunette porte une couronne graduée en 400 divisions valant chacune 10 décigrades et numérotées de 10 en 10, de o à 4,000 décigrades, comme le plateau de pied de lunette de batterie Mle 1897-1906.

Pour le matériel présenté :

Cet ensemble est extrêmement rare, c’est l’un des seuls, voir le seul connu en exposition actuellement.

La lunette possède encore sa boite de transport en bois (avec encore lisible son marquage d’origine), cette lunette d’une conception complexe est très bien conservée et est parfaitement fonctionnel.

Le pied quant à lui est très imposant et très lourd, il est également parfaitement fonctionnel, ces pieds en bois se replient sur la partie supérieure en bronze, comme pour la lunette Mle 1897-1906, pour faciliter le transport de celui-ci. Le pied à lui seul pèse plus de 20 kg.

Téléchargez le document Règlement de manœuvre de l’artillerie à pied, artillerie de siège et place

Revenir au matériel exposé